Mes adresses

Chawachine

24 septembre 2021

Il y a des pérégrinations qui finissent inévitablement par une « miamerie » et une rencontre à la clé. Hier, lors de ma balade à Pantin (93), à deux pas du Carrefour des 4 chemins, je suis tombée sur Chawachine : une adresse tunisienne sans chichi, spécialisée dans les jus de fruits frais et les chabatti…

© fanko78

Chawachine, à Pantin

En face d’une école primaire, Chawachine est installé à Pantin entre une laverie et une célèbre enseigne de « french tacos ». C’est tout bonnement la clientèle souriante et hétéroclite qui m’a interpellée. Tous, dehors au soleil, ils sirotaient des milkshake géants et ils semblaient heureux. 

Issam et ses jwajem, © Chloe Vasselin

Jwajem : le jus de fruits tunisien

Dans sa boutique colorée aux murs tapissés d’anciennes photographies de la médina de Tunis, Issam, le patron, propose une spécialité tunisienne : le jwajem. Une sorte de milkshake gourmand et énergétique, empli de fruits (plus ou moins de saison), des fruits secs et autres accompagnements (miel, pâte de dattes, coulis, bonbons,…). Depuis, 2015, installé au 63 avenue Édouard vaillant à Pantin, il régale tout le quartier de ces jwajem bon marché. « En 7 ans je n’ai jamais gonflé mes prix et souhaite continuer à ce que tout le monde puisse s’offrir une citronnade traditionnelle ou un jus comme à Tunis ! Les gamins à la sortie de l’école, les familles le weekend, la venue entre potes ou la folie du ramadan, tout le monde vient chez moi. » Pourtant, me confie Issam « avec la crise sanitaire tout a augmenté : la cagette de fruits, le contenant éco-responsable, les petites cuillères, les pailles…tout ! »

jwajem pantin

© Chloé Vasselin

Les figues de la rentrée

Le mois de septembre est déjà bien entamé et étant une grande fan de figues, je me laisse tenter par un “cocktail du jour” : figues fraîches, banane et miel. Je confie à Issam que cette année le figuier dans le jardin familial n’a pas donné autant que les autres années et à son tour de me raconter : « Quand j’étais gamin, le figuier du voisin prenait ses aises chez nous et ses feuilles embaumaient toute notre maison. Comme il fallait manger les figues bien avant que les abeilles et oiseaux ne viennent les grignoter, il nous arrivait avec les copains d’aller voler quelques fruits au voisin. Parfois, je suis nostalgique de cette période d’innocence. Les arbres comme ceux-là y en n’a pas à Pantin ! »

chawachine pantin

© Chloe Vasselin

Chabatti : le sandwich au thon

L’accueil chaleureux et le large choix des jus de fruits font de Chawachine une super trouvaille boui-boui. D’autant qu’il est possible de grignoter sur place un chabatti tunisien : un batbout (pain rond sans trop de mie), farci de thon, omelette, olives, pommes de terre, huile d’olive et harissa. 😉 Idéal à manger avec une citronnade-maison ! Dommage qu’il n’y ait que les deux manges-debout dehors. Même si on est sur l’artère principale qui mène à Quatre Chemins, une petite terrasse ne serait pas de refus, surtout quand il fait si beau ! 

© Le poording

CHAWACHINE
Ouvert tous les jours de 11h30 à 01h 
63 avenue Edouard Vaillant, 93500
Chabatti ou jwajem : 3,50 €


Pas de commentaire

Laisser un commentaire