Culture food

Les nouilles coréennes se coupent aux ciseaux

30 novembre 2017

Mon coup de coeur lecture du mois de novembre 
Le dernier livre de Jean Luc Toula-Breysse, nommé Les nouilles coréennes se coupent aux ciseaux  – Miscellanées gourmandes et voyageuses, nous conte l’histoire d’aliments de toutes origines : qui sont-ils et comment ont-ils franchis leurs frontières, bien avant l’heure de la mondialisation.

nouilles coreennes se coupent aux ciseaux

Anecdotes, recettes, astuces, infos insolites, proverbes culinaires, chansons, symboles et étymologies… Cette anthologie est idéale pour les gourmands, avides d’histoire. L’auteur nous conte aussi bien le parcours de la tomate, que de la cannelle, du canard ou de la figue. Leur point commun ? …

Ces aliments ont tous conquis le monde.

Du poivre au poireaux en passant par le crabe ou la courge, ce mélange d’anecdotes permet de découvrir les origines et les tribulations de divers aliments. On y découvre, par exemple, que le pois chiche est apatride, que l’aubergine a mis des siècles pour enfin arriver sur nos tables, que les origines du pamplemousse sont très mystérieuses et qu’en Turquie on dit de quelques noisettes que c’est « un gros tas de santé ».

Histoire d'aliments livre Jean luc Toula Breysse

Au fil des siècles les aliments n’ont cessé de voyager – parfois plus que les humains eux-mêmes -, et ce recueil de savoirs mélangés nous relate tout cela par le mode savoureux d’un inventaire à la Prévert.

A consommer sans modération !
Histoire et humour, croyances et transgressions, tout est bon.
Un livre à dévorer ou à offrir à tous ceux qui veulent se la raconter au dîner de famille 😉


Editeur ? Arthaud
Combien ? 19,90 euros, 184 pages


 

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser un commentaire