Épiceries

Bazar Maurice

8 décembre 2016
Entre la gare de l’Est et le passage Brady, se trouve le Bazar Maurice : une alimentation générale comme je les aime ! On pourrait passer cent fois devant sans faire la différence avec les nombreuses épiceries exotiques qui se trouvent aux alentours, pourtant Bazar Maurice a su se démarquer et trouver sa propre originalité. 

bazar-maurice-vitrine

“A Maurice, le marché de fruit et légumes s’appelle bazar”

Chouchou, brède, piments oiseau, pâtissons, margozes, calbasses, une belle sélection de légumes venus de l’Ile de la Réunion ou de Maurice est étalée dehors. En apparence, tout laisse à croire que nous avons affaire à une épicerie classique. A côté du panier rempli de cotomili (coriandre), quelques mélanges apéritifs indiens invitent à rentrer la tête à l’intérieur de cette boutique aux accents créoles. Boucané, bichiques surgelés, bières dodo et phoenix, conserves de gros pois, épices pour briyani, ou angives dodues (aubergines amères), on trouve de tout dans ce bazar !

bazar-maurice-ile-maurice-a-paris

Une boutique : deux casquettes !
Métissée et colorée, la cuisine mauricienne est connue pour ses influences multiples, notamment indiennes, créoles et chinoises. Depuis 2004, le Bazar Maurice propose un service traiteur, afin de ravir les papilles de ceux qui ne peuvent se rendre sur l’Ile. C’est d’ailleurs avec sa popotte quotidienne que l’épicerie s’est distinguée. Ici, la variété des plats proposés et les formules économiques ont su gagner le coeur des expatriés tout autant que celui des habitués du quartier. C’est grâce à Marie-Ange de Mamie Foodie que je me suis retrouvée à manger dans ce  boui-boui un samedi midi, jour de grande affluence au Bazar Maurice. Nous avions rendez-vous avec Valentine et Johanna, les co-fondatrices de Mamie-foodie pour déguster un briyani, plat traditionnel du nord de l’Inde qu’on retrouve souvent dans la cuisine mauricienne.

déjeuner bazar maurice epicerie

Les galettes au pois cassés, les dholl pourri, sont engloutis avec gourmandise par un trio familial assis à côté de nous, tandis que nous nous apprêtons à tester les gâteaux piments, badias et autres fritures de légumes (aubergines, choux-carottes, taro, courgettes). Servis avec deux sauces épicées – chatinis –, l’une à la pomme d’amour et l’autre au piment vert, nous nous régalons.

cuisine-mauricienne-bazarmaurice-lps

Bazar Maurice est une affaire de famille
D’abord en cuisine, puis à la caisse, c’est le père, M. Bhaugeerutty Sati qui tient la baraque. Il adore préparer les achards de légumes et les spécialités mauriciennes comme le briyani ou les dholl pourri. Le fils, lui, prend les commandes au comptoir et prépare les sandwichs au poulpe (oride) – casse-croûte des îles que nombreux aficionados préfèrent emporter pour dévorer en bons nomades.

comptoir-maurice-bazar

Ce deli à la mauricienne est un boui-boui à garder en mémoire pour les amateurs de cari et ceux qui souhaitent faire leur courses de sucre de canne, d’épices ou de bouchons réunionnais. Le tout est bon marché, les plats subtilement relevés et l’ambiance authentique (musique locale à fond) nous font voyager pour un simple ticket-resto !


Bazar Maurice LPS
96 Rue Faubourg Saint-Denis
75010 Paris
01.48.00. 82.12

Quand ? Du lundi au samedi de 11h à 20h (restauration sur place jusqu’à 19h30) 
Avec qui ?
Avec la personne de votre choix qui saura apprécier l‘alouda, la boisson rafraîchissante aux amandes, graines de basilic et agar-agar.
Ce que j’apprécie ? Leur sélection de confitures et de piments, les véritables saucisses qui servent à cuisiner le rougail ainsi que les samossas mauriciens à faire frire chez soi.
Le plus ? La possibilité de passer commande pour des évènements ou un simple dîner entre potes.


la route des épices ile maurice livrePour aller plus loin ?
Pour en savoir d’avantage sur le riche patrimoine culinaire de cette île paradisiaque, allez donc sur le blog d’Emmanuelle. Désormais expatriée à l’Ile Maurice, elle vous listera ses trouvailles gastronomiques.

Passionnée par l’histoire des épices, je vous suggère également un magnifique livre sur la route des épices et l’Ile Maurice.


 

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply CECJ2 5 février 2017 at 19:28

    Merci pour l’adresse ! Tu m’as presque donné envie de retourner dans ce quartier que je trouve un peu sale à mon gout ! Mais c’est vrai que les spécialités de Maurice ont l’air top !

    • Reply Chloé 7 février 2017 at 20:45

      Les spécialités mauriciennes et l’ambiance du samedi valent vraiment le coup que tu retournes dans le quartier.

    Laisser un commentaire