Cantines, Épiceries

YEMMA, la cantine marocaine d’Abdel Alaoui

9 juin 2016
Derrière une grande baie vitrée qui laisse passer les rayons du soleil, cette charmante cantine revisite les grands classiques de la cuisine marocaine, tout en y apportant un côté street food. Yemma est un lieu où il fait bon se poser boire un thé, se régaler avec le brunch du weekend, manger un délicieux couscous ou tester les sandwichs marocains.

Yemma devanture

Oui, Yemma est ouvert ! 

Dans la paisible rue du Chemin-vert, dans le 11ème, une nouvelle génération de cantine marocaine vient tout juste d’ouvrir : Yemma – maman en arabe. Comme le spécifie le chef, Yemma c’est de “la gastronomie marocaine revisitée à la cool par des aficionados de la street food“ Des passants jouent aux curieux,  certains s’arrêtent pour déguster un thé tandis que d’autres viennent papoter et partager les nouvelles.

Couscous-YEMMA

En cuisine, c’est le sympathique chef Abdel Alaoui qui officie, le chroniqueur culinaire de l’émission C à vous. Originaire du Maroc et passionné de cuisine de rue, c’est tout naturellement qu’il se lance dans l’aventure de Yemma, la cantine-épicerie. Avec humour, il m’explique qu’il est dans la bouffe depuis tout petit…

“Je suis titulaire d’un haut degré de couscoussologie,
une formation longue, dispensée par ma mère.”

Yemma-Chef Abdel AlaouiMenu Yemma
Dans une ambiance musicale, Abdel me parle des kemia, les amuses-bouches que l’on compose pour agrémenter la formule à 11 €.  Aujourd’hui, on me propose : salade de concombres à la fleur d’oranger, betteraves à l’huile d’argan, zaalouk – caviar d’aubergines à la marocaine – ou poivrons à l’huile d’olives. Tout est frais et préparé sur place.

YEMMAsandwichmarocainReste à choisir le pain pour le sandwich : un batbout – petit pain à la semoule – ou un  msemen, sorte de crêpe à la pâte feuilletée. Deux incontournables des tablées du Ramadan.

Quant à la garniture, je me suis laissée tenter par le méchoui de veau. Celui-ci ayant pris le goût du bouillon de couscous avant d’être grillé, c’est une merveille en bouche. Chaque sandwich est agrémenté de choux rouge, tomates, concombres, pickles d’oignons, fromage frais au raz el hanout, menthe et coriandre. Préparationboisson-YEMMA

Abdel s’est entouré d’un ami fidèle, rencontré lorsqu’il faisait ses classes dans un grand restaurant de Londres. Le duo fonctionne à merveille et cela se ressent autant dans l’assiette qu’en salle. Une cuisine généreuse, à la fois authentique et moderne. Ces deux inséparables font de Yemma un lieu à leur image : ambiance décontractée et accueil chaleureux.

“Bientôt, vous pourrez acheter de la semoule faite par de petits producteurs ainsi que des épices et huiles de là-bas.”

A terme, Abdel aimerait étoffer l’offre d’épicerie et importer des produits artisanaux pour faire rayonner son pays en mettant en avant des savoir-faire locaux. En attendant, on peut déjà acheter de la poterie artisanale – petits bols et carafes – issue d’une coopérative de la vallée de l’Ourika.

Yemma-salleamanger

Cette toute nouvelle cantine réjouira assurément les amoureux de cuisine marocaine et les fans de street-food. C’est bon et facile à manger, il y en pour tous les goûts et la bonne humeur du lieu étant communicative, on y passe toujours un bon moment !


>>> PRATIQUE
Yemma
119 Rue du Chemin-Vert, 75011 Paris
Métro Père-Lachaise (L

Avec qui ? Tout seul pour une pause déj’ ou entre potes pour se régaler d’un couscous.
Que choisir ? Un sandwich marocain au batbout, pour l’esprit street-food et une citronnade. 
Le moins ? Le bouche à oreille va vite faire son travail, foncez-y avant qu’il n’y ait foule.
Le plus ? La déco lumineuse qui donne envie de s’installer dans ce petit écran de fraîcheur et d’ailleurs.

Livre Abdel Alaoui - mapetiteepiceriemarocainePour aller plus loin…
Abdel Alaoui est sur tous les fronts, en plus d’être chef, animateur culinaire et acteur, il est aussi auteur de livres. L’un d’eux se trouve chez Yemma
« Ma petite épicerie marocaine », bouquinez-le 😉

Pour visiter la vallée de l’Ourika au Maroc…c’est par ici.

 

You Might Also Like

5 Commentaires

  • Reply lafargue 9 juin 2016 at 11:11

    Trop hâte de découvrir ce lieu de bonne humeur communicative…!!

  • Reply gloub 9 septembre 2016 at 13:06

    Je confirme. C’est bon voire délicieux pour certains plats. Et très sympa.
    En revanche : un peu longuet.

  • Reply Laurent 28 octobre 2016 at 13:46

    Je confirme aussi : sandwich poulet nigelle très subtil, avec des herbes délicieuses.
    j’aime pas les cornes de gazelles, d’habitude fourrées au plomb, là, c’est léger.

  • Reply Chloe 20 avril 2017 at 20:23

    Je suis retombee sur ton blog en faisant une recherche sur les Msemen, ça me donne bien envie de tester ce boui-boui!!

    • Reply Chloé 28 avril 2017 at 19:52

      A ton retour de Lisbonne, on se fait une virée là bas toutes les deux !

    Laisser un commentaire