Cantines

Rice Trotters

6 avril 2017

Saviez-vous que sur Terre, un être humain sur deux consomme du riz ? Dans le 8ème arrondissement de Paris, c’est tous les cols blancs qui viennent manger chez Rice Trotters. Direction les beaux quartiers, près des Champs-Elysées pour rencontrer Laurianne, la co-fondatrice de cette cantine à riz.

rice trotter comptoir à riz

“ Je me suis lancée le défi de faire (re)découvrir
les innombrables façons d’apprécier le riz.” 

C’est par hasard que j’ai rencontré Laurianne Ferté d’Hoir, la co-fondatrice de ce concept de restauration rapide, entièrement dédié au riz. Accueillie avec le sourire avant le service du midi, l’ancienne chef de produit agro-alimentaire me raconte son aventure… Par l’intermédiaire d’une amie, elle rencontre le chef étoilé Anthony Bouchez. Les langues se délient et parlent rapidement de voyages, de savoir-faire et… de riz. La complémentarité de ces deux là mène très vite à l’idée de s’associer pour monter un concept de restauration rapide. Laurianne se découvre l’âme d’une entrepreneuse et entame alors sa reconversion professionnelle.

rice-trotter-laurianne-associe-anthony

« A nous deux on a parcouru plus d’une cinquantaine de pays et le riz était toujours présent autour de nous. »

Ayant largement parcouru le monde, les deux explorateurs du goût font le même constat : il n’est pas forcément facile de bien manger et rapidement le midi. Connu pour ses bienfaits universels et ses milliers de variétés, le riz apparaît alors comme une réponse évidente. Avec l’expertise culinaire d’Anthony, la vision marketing de Laurianne et leur passion commune pour cette céréale mondialement appréciée, ils montent Rice Trotters : le premier fast-good dédié au riz.

Rice trotters-variétés de riz

En salade, en bol d’accompagnement, en muffins, salé ou sucré, à croquer ou à boire, le riz se découvre sous toutes les couleurs et textures. En France, cette céréale est souvent consommée en alternative aux pâtes, comme accompagnement, et peu comme un aliment phare. C’est pourquoi la créative équipe de Rice Trotters a voulu la mettre en valeur tous les jours de la semaine, avec une offre variée pour nous faire voyager, le temps de la pause déjeuner ! Dans sa cuisine de 10 mètres carrés, Tak, la cuisinière thaïlandaise, concocte quatre variétés de riz : riz noir de Camargue, riz blanc parfumé au jasmin, riz rouge thaï ainsi que du risotto Carnaroli italien. Je vous laisse un aperçu du menu du jour…

Tartare de saumon, germe de soja, wasabi, oignons rouge
Poulet yassa à la sénégalaise avec carottes et curcuma
Salade laotienne au choux blanc et pomelo

Ce midi ce sera Oslo, Delhi ou Mexico ?
Laurianne, a souhaité approfondir le concept du voyage en imaginant une bouchée créative : l’hémisphère de riz. Une petite boule inspirée de l’oniguri japonais et du macaron français. Chaque hémisphère est nommé tel un aller-retour exotique : Paris-Oslo (saumon-aneth), Paris-Mexico (avocat-mangue-coriandre), Paris-Milan (pesto – fromage frais – mimolette), Paris-Delhi (poulet-curry massala). Gros coup de coeur pour ces explosions de saveurs futées que je conseille vivement.

trio hemisphere de riz rice trotter


Si la plupart des gens du quartier prennent leurs menus à emporter, je vous invite à monter à l’étage pour déguster vos plats sur place et apprécier la petite salle chaleureuse, à la décoration ethnique. Dès 8h45, la playlist musique du monde nous emporte exotiquement et il est possible de manger un petit déjeuner : cakes, riz soufflés, barres de riz énergétiques…

“Plus on est de fous plus on RIZ ! ”
Vu l’accueil du concept dans le quartier d’affaires, Laurianne souhaite à présent créer un réseau de points de vente à Paris et peut être même en France. S’il faut savoir avancer à son rythme, les deux co-fondateurs ont de nombreux projets en tête et aimeraient notamment développer la partie épicerie, pour que nous puissions acheter des variétés rares de riz crus et poursuivre l’expérience chez soi.

Bon voyage et bon appétit !


Rice Trotters
22 rue du Colisée, 75018 Paris
Du lundi au vendredi de 8h45 à 16h

Avec qui ? Un collègue allergique au gluten.
Quoi prendre ? Les hémisphères, pour un encas ou un apéro… décollages assurés.
Le plus ?
 On peut commander à l’avance pour venir récupérer sa commande ou se faire livrer.
Le moins ? Il faut souvent faire la queue le midi, mais, rassurez-vous, ça va vite.


Pour aller plus loin …
Je vous invite à lire Le riz, écrit par le père de la cuisine française, Auguste Escoffier.
Une lecture instructive sur les valeurs nutritives du riz et les différentes manières de le cuisiner.


 

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Solenn 7 avril 2017 at 18:14

    Très bonne adresse, les habitués sont nombreux , et la cuisine change vraiment des restos rapides du midi. Seul léger bémol, l’accueil est inégal en fonction de qui sert.

  • Laisser un commentaire