Bio, Cantines

Le Bichat, la cantine bio militante

28 juillet 2016
Lancée par le médiatique Augustin Legrand, cette cantine healthy fait l’unanimité. Il faut dire qu’avec une cuisine de saison, sa grande verrière et ses prix doux, Le Bichat a tout pour plaire. 

Le Bichat- devanture

“Bien manger, ça peut être facile et accessible.”

Remarqué il y a une dizaine d’années pour sa lutte contre le mal-logement, Augustin Legrand combat maintenant la malbouffe. En regardant le documentaire Nos enfants nous accuseront (Jean-Paul Jaud, 2008), Augustin a une prise de conscience et décide, du jour au lendemain, de manger bio. Il prépare alors pour lui et sa fille des bols de riz avec légumes de saison et souhaite propager l’idée du “mieux manger” au plus grand nombre. Il achète le local au pied de son immeuble et embarquant dans l’aventure son clan familial, ils créent ensemble une cantine populaire : Le Bichat.

“Je voulais apporter de la qualité au fast-food, en proposant des plats copieux et bio, à un prix raisonnable.”

preparation-bol-bichat
Une fois la nécessité du “manger vite” tenue pour nécessaire dans nos vies modernes, l’idée est de manger sain un repas complet pour moins de 10 euros. Ici, on mange donc un plat unique : un bol équilibré que l’on personnalise de son accompagnement, délicieusement parfumé et assaisonné.

Bichat-service

Du 100 % bio, fait-maison.

nosbols-bichat


Une base de riz semi-complet avec crudités et légumes cuits que l’on peut agrémenter – pour quelques euros de plus – d’oeuf, de poulet, de porc ou de maquereau. Un plat équilibré aux textures et saveurs variées , composé d’ingrédients produits le plus possible localement. 

Bol Bichat

“Un peu à la façon du traiteur chinois, du Macdo ou du kebab du coin,
on est ouvert 7j/7j, 
avec une grande amplitude horaire.”

Pour beaucoup, cette cantine de quartier est devenue une deuxième maisonLieu tendance, mais convivial et familial, tout le monde s’y retrouve. Avec une démarche cohérente, des prix raisonnés, du bon dans l’assiette et une équipe aux valeurs communes, la simplicité du Bichat ne pouvait que rencontrer un succès mérité. L’engouement est tel qu’Augustin va essaimer un peu partout dans Paris ; les prochaines cantines à voir le jour seront rue Myrha et à Pantin…


LE BICHAT
11 rue Bichat, 75010 Paris
Métro : Goncourt / République
Instagram Le Bichat

bichat-vaisselleLe plus ? Le service continu de 9h à 23h, ouvert tous les jours de l’année.
Le moins ? La cacophonie qui prime sur la bande-son lorsque, le midi, Le Bichat est envahi.
Que choisir ? Une limonade au gingembre, une part de gâteau sans gluten et un bol généreux.
Ce que j’apprécie ? Le libre service : on commande, on laisse son nom, on déguste puis on débarrasse.


Pour aller plus loin…
Le film-documentaire Nos enfants nous accuseront fait le constat alarmant des dangers et des dégâts qu’entraînent les pesticides sur notre santé et notre environnement. Mais, au-delà des chiffres, le film montre l’initiative d’un petit village des Cévennes qui a décidé de passer sa cantine scolaire en bio. Ce documentaire invite à s’engager individuellement et collectivement au quotidien. Adieu le défaitisme, bonjour le combat vers un monde plus sain, pour éviter l’irréparable, ensemble.

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser un commentaire