Cantines

La Maison Thaï : la cantine que l’on voudrait garder secrète

17 mars 2016

Indéniablement l’un des meilleurs “bons plans food” de Paris.

Me voilà prête à vous dévoiler l’une de mes cantines favorites et sûrement l’une des moins chères. En plein cœur du quartier Marx Dormoy, à quelques pas du marché de la Chapelle, se cache La Maison Thaï, repaire de globe-trotteurs et de gourmands fauchés.

Gargote minuscule, on pourrait passer devant et facilement la rater… Poussez la porte, vous ne serez pas déçu du voyage.

Devanture Maison thai 2

“Rares sont les endroits encore comme cela à Paris.”

Dans moins de 12m², on trouve une cuisine rikiki, cinq petites tables où s’asseoir pour un déjeuner-express et une vitrine remplie de spécialités thaïlandaises, cuisinées le matin même. Les jours de beau temps, le couple de gérants installe deux tables clandestines dans la cour de l’immeuble, derrière la cuisine. Là, loin du brouhaha de la rue et de la promiscuité de la salle intérieure, on se sent privilégiés et on profite de l’instant suspendu.

La formule et son prix mini sont restés inchangés depuis 12 ans, c’est ce qui fait de La Maison Thaï une perle rare. Un menu unique est proposé à seulement 4,5 €, une aubaine dans notre capitale trop chère.

Menu 4,5 €
2 barquettes 
+
1 bol de riz
+
1 thé offert

Une cuisine authentique
Un riz blanc accompagne nos 2 barquettes aux saveurs variées. Le choix est large, il y en a pour tous les goûts : poulet au bambou, soupe de crevettes à la citronnelle, porc haché piquant ou non piquant, potiron au lait de coco, salade de crudités à l’oeuf, ho-mok au poisson (papillote à la feuille de bananier), ailes de poulet caramélisées, légumes au curry vert…

Vitrine La Maison Thaï

“À La Maison Thaï, la simplicité rime avec générosité.”

Servis rapidement, on mange dans une gamelle vieillie par le temps et un thé vert nous est systématiquement offert. Beaucoup de clients préfèrent commander leur repas et l’emporter pour le déguster dans les parcs avoisinants. Évidemment, on est entre habitants du quartier, salariés en pause déjeuner ou amoureux ayant fait le détour. Les habitués donnent le tuyau avec parcimonie et appréhension : l’envie est forte de préserver le lieu en l’état.

Le partage, cela se mérite !


>>> PRATIQUE

La Maison Thaï
2 rue de l’Evangile, 75018 Paris
Métro Marx Dormoy (ligne 12)
Sur place ou à emporter
Quand ? Du lundi au samedi, de 11h à 18h. Fermé le dimanche et les jours fériés.
Avec qui ? Tout seul pour une pause déjeuner sur le pouce ou entre potes voyageurs.
Que choisir ? Le porc haché piquant est un “must-have” et la soupe une valeur sûre.
Le moins ? Cantine de poche oblige, à l’heure du déjeuner on fait souvent la queue, mais on avance vite.
Le plus ? Être les chanceux qui pénètrent dans l’arrière-cour pour déjeuner sur la petite table extérieure.

You Might Also Like

5 Commentaires

  • Reply Un habitué... 17 mars 2016 at 15:52

    Shhhhh… Moins fort. 😉

  • Reply lafargue 17 mars 2016 at 19:53

    Oui, chuuuuut….. C’est comme un voyage au coin de la rue…. A partager parce qu’on aime et à garder secret parce qu’on aime… 🙂

  • Reply Chloé 17 mars 2016 at 19:58

    Vous l’aurez compris…le maître mot c’est shhhhh, mais régalez-vous quand même !
    Merci à vous les habitués 😉

  • Reply CECJ2 29 mars 2016 at 23:23

    Merci pour l’adresse, je ne connaissais pas et c’est vrai que vu la devanture, je n’aurais jamais osé y aller ! Est-ce que le porc haché est très pimenté ?

    • Reply Chloé 30 mars 2016 at 08:02

      Oui, il faut oser pousser la porte mais le fait qu’il y ait des familles avec enfants est souvent bon signe.
      Il y a deux porcs hachés, un « piquant et un pas piquant ». Y a du choix !

    Laisser un commentaire