Cantines

Daily syrien, presse et kebbé

4 février 2016
Devanture Daily syrien

Se rendre rue du Faubourg-St-Denis c’est comme prendre un billet pour un tour du monde. Aujourd’hui, nous partons pour le Moyen-Orient : escale au Daily syrien. 

Une cantine discrète à la vitrine trompeuse

Avec la triste actualité et les conflits qui ne s’arrêtent jamais, une trêve s’impose. C’est pourquoi je vous invite à explorer une autre facette de la Syrie, en partageant ma récente découverte de la gastronomie syrienne. Pour ce faire, quoi de mieux qu’un haut lieu du falafel !

Kebbe et presse collage
Au beau milieu de la rue du Faubourg-Saint-Denis – là où tous les peuples se côtoient et les saveurs lointaines se marient avec les délices d’ici – se niche le Daily syrien, une cantine discrète à la vitrine trompeuse. On pourrait presque passer devant et manquer cette échoppe en pensant qu’il s’agit d’un marchand de journaux, mais le sigle FALAFEL ORIGINAL interpelle. On pousse la porte et on est happé : des murs en pierres apparentes, une grande table unique qui invite à parler avec ses voisins, et au fond, le comptoir à emporter avec sa cuisine ouverte.

Sur le pouce – A déguster sur place ou à emporter
A partir de 5 €, on trouve de délicieux sandwichs : extra falafel (falafel, houmous, aubergines grillées, chou-fleur, pommes de terre) ou un chawarma (avec boeuf ou poulet mariné à l’ail et citron). Les accompagnements sont tous succulents : taboulé syrien, houmous, kebbé (boulettes de boeuf aux pignons), labneh (fromage blanc salé), caviar d’aubergines ou salade de lentilles. Tout est vraiment délicieux et préparé avec soin !
Daily syrien - collage

“Ici, on nourrit le corps et l’esprit”

Au Daily syrien, tout est frais et cuisiné sur place, souvent même plusieurs fois par jour selon l’affluence. Le pain du sandwich est croquant, la viande est tendre et parfumée, les légumes sont frais et la sauce nous fait voyager ! Journaux d’actualité, magazines, produits de qualité, tout est là pour “nourrir le corps et l’esprit”, comme le souligne la phrase située au-dessus de l’imposant frigo. J’ai goûté au raffinement de la cuisine syrienne et cela m’a donné envie d’en savoir davantage sur l’une des gastronomies les plus riches du Moyen-Orient.

“Garder le lien avec la terre natale”

Ouvert en 2012 – date à laquelle les conflits ont débuté en Syrie – Amhad, le gérant du Daily syrien, a souhaité faire renaître les saveurs de son enfance en préparant lui-même des falafels, d’après sa recette familiale. Le Daily syrien est un moyen pour Amhad et les siens de garder le lien avec leur terre natale tout en partageant ce riche patrimoine culinaire.  La cuisine permettant souvent de soigner le mal du pays, Amhad a récemment ouvert une deuxième adresse “Le bistrot syrien” où les nombreux messages au mur appellent à la paix et où la communauté syrienne de Paris se rencontre régulièrement pour chanter et échanger.
Thé à la menthe-Daily syrien

A défaut d’un voyage sensoriel au souk d’Alep, 
que diriez-vous d’un bon repas syrien préparé depuis Paris ?


 >>>  PRATIQUE  >>>

On y go ?
Daily syrien
55 rue du Faubourg-Saint-Denis, 75010 Paris
(Métro: Château d’Eau ou Strasbourg St-Denis)
Plus d’infos sur Facebook.

Pour quoi ? Un repas sur le pouce (mezze et sandwiches) à déguster sur place ou à emporter. 
Les plus ? Acheter et lire son journal ou son magazine tout en se nourrissant !
Que choisir ? Goûter aux falafels fait maison ou aux kebbés et houmous.
Les moins ? L’attente peut être un peu longue à l’heure du déj’ et les prix ont (un peu) augmenté.


En savoir plus sur la cuisine syrienne ? 
>>> Ecoutez ici le podcast “Faites la cuisine, pas la guerre” de l’émission de radio On va déguster.
>>> Retrouvez des recettes syriennes à tester, grâce au blog Paris-Alep.

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply Manon 4 février 2016 at 09:58

    Chouette a 2 pas de chez moi! Je vais vite tester ca!!
    Bisous et bravo pour ton joli blog!

    • Reply Chloé 12 février 2016 at 11:16

      Merci Manon, j’espère que tu iras faire un tour !
      Il y a pleins de cantines du monde par chez toi, tu ne dois pas t’ennuyer le palais 😉

    Laisser un commentaire